Dépêche

Le Concours de musique du Canada 2010: ça commence jeudi

La 52e édition du Concours de musique du Canada s’ouvre jeudi prochain, 1er avril, avec la tenue de la première épreuve régionale à la salle Serge-Garant de l’École de musique de l’Université de Sherbrooke. D’ici le 21 mai, 16 autres villes canadiennes accueilleront cette première étape du CMC. Suivront les finales provinciales de l’Alberta, de l’Ontario, de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan, du Manitoba, de la Nouvelle-Écosse et du Québec.

La finale nationale aura lieu du 21 juin au 3 juillet au Muttart Hall de l’Alberta College Conservatory of Music à Edmonton, puis le concert gala des lauréats, accompagnés de l’orchestre du Concours, présenté le 5 juillet au Convocation Hall de l’University of Alberta, aussi à Edmonton.

Quelques chiffres…

Le bureau national du CMC a reçu cette année un total de 553 inscriptions, soit 323 filles et 230 garçons, âgés entre 5 et 30 ans. On dénombre 235 participants du Québec, 156 de l’Ontario, 74 de l’Alberta, 44 de la Colombie-Britannique, 22 du Manitoba, 15 de la Nouvelle-Écosse et 7 de la Saskatchewan.

Soulignons aussi que le CMC est ouvert à pratiquement tous les instruments. L’édition 2010 se partage donc en douze catégories: piano, cordes, vents, chant, orgue, guitare, harpe, clavecin, percussion à clavier, piano à quatre mains et musique de chambre.

Les juges

Voici les juges des épreuves régionales et provinciales de l’édition 2010 du CMC: le flûtiste Francis Colpron, le ténor Darryl Edwards, la flûtiste Susan Hoeppner, la violoncelliste Katerina Juraskova, le pianiste Jean-François Latour, le baryton Grégoire Legendre, le percussionniste Carol Lemieux, le pianiste David Louie, le guitariste Ian Murphy, la pianiste Maneli Pirzadeh, le violoniste Jean-Sébastien Roy et le flûtiste Jean-Philippe Tanguay.

Le pianiste Jean-François Latour, qui a remporté au CMC six Premiers prix, souligne:

«Le Concours de musique du Canada est un événement d’une importance capitale pour le développement des jeunes musiciens du pays. Ayant moi-même participé plus d’une fois pendant mes études, je constate maintenant l’impact qu’il a eu dans l’évolution de ma carrière. Je suis donc particulièrement fier de faire partie du jury de l’édition 2010 et de voyager à travers le pays pour découvrir de nouveaux talents. Nous devons encourager l’excellence, que ce soit en sport ou en art. Le CMC y contribue de façon remarquable».

Mentionnons par ailleurs que les juges pour la finale nationale et le Tremplin seront annoncés ultérieurement.

Le Tremplin

Organisé parallèlement au CMC, le Tremplin 2010 aura lieu à Sherbrooke du 6 au 15 juin prochains et accueillera une cinquantaine de jeunes musiciens venant des quatre coins du pays. Constitué de quatre étapes (présélection audio, première éliminatoire, demi-finale et finale), il permet aux meilleurs jeunes musiciens canadiens de participer à un concours national de très haut niveau, tout en se mesurant à des critères comparables à ceux des grands concours internationaux. Au fil des ans, le Tremplin a permis de faire entendre et d’offrir des expériences de la scène à de jeunes artistes qui par la suite ont profondément marqué — et qui marquent encore aujourd’hui — la scène musicale nationale et internationale. Pensons à Louis Lortie, à Chantal Juillet, à Marc-André Hamelin et à Martin Beaver, entre autres.

Les lauréats 2010 du Tremplin se partageront plus de 30 000 $ en bourses et engagements.

Le bureau national du CMC remercie chaleureusement tous les membres bénévoles de ses différentes sections, présents dans sept provinces. Merci également à la compagnie Yamaha Canada qui contribue étroitement au succès artistique du CMC.

  • Pour connaître l’horaire détaillé des différentes étapes du Concours de musique du Canada et du Tremplin 2010

— 30 —

Source: Martin Boucher Communications — 514-464-6719, martin@bouchercommunications.com

Nouvelle rédigée le mardi 30 mars 2010